l’hymne du pèlerin

Hay cosas que hacen que el Camino sea algo verdaderamente ¡Especial!

Para ser peregrino
Para ser peregrino
Se necesita unos buenos zapatos
Unos buenos zapatos y andar y andar
Hasta el fin del camino
Hasta el fin del camino
Por sendas y desvíos
Hasta el fin del camino
Caminaré, caminaré, caminaré

Coro
Peregrinos (x4)

Los pies me están matando
Los pies me están matando
Y tengo una ampolla
Que me voy curando
Que me voy curando con betadine
Y que me va de cine el alcohol de romero
Y el ibuprofeno
Y el ibuprofeno
Me curaré, me curaré, me curaré

(Coro)

Si no das donativo
Si no das donativo
Tendrás que dormir debajo de un pino
Debajo de un pino
Tendrás que pagar el menú peregrino
El menú peregrino
Vaya sablazo para el bolsillo
Para el bolsillo
Yo donaré, yo donaré, yo donaré

(Coro)

A las diez de la noche
A las diez de la noche
Se apagan las luces y sufren mis oídos
Sufren mis oídos
Y ni los tapones paran los sonidos
Son los ronquidos de los peregrinos
Cansaos del camino
Cansaos del camino
No dormiré, no dormiré, no dormiré

(Coro)

Llegando a Compostella
Llegando a Compostella
Recordaras todo lo que has vivido
Todo lo que has vivido
Junto con otros muchos peregrinos
¡Buen camino, buen camino, buen camino!

Y aquí os dejo un vídeo…

There are things that makes the Camino something really special.

Here you can see a video. I really like it. I don’t know the english lyrics, sorry about this! But I have french ones, so maybe you like to see!

Pour être pèlerin
Pour être pèlerin
Il faut de bons souliers
Il faut de bons souliers et marcher et marcher
Jusqu’à la fin du chemin
Jusqu’à la fin du chemin
Par les sentiers et détours
Jusqu’à la fin du chemin
Je marcherai, je marcherai, je marcherai

Refrain
Pèlerins (x4)

Mes pieds sont en train de me tuer
Mes pieds sont en train de me tuer
Et j’ai une ampoule
Que je suis en train de soigner
Que je suis en train de soigner avec du betadine
Et qui me va de ciné, l’alcool de romero
Et l’ibuprofène
Et l’ibuprofène
Je me soignerai, je me soignerai, je me soignerai

(Refrain)

Si tu ne donnes pas de donativo
Si tu ne donnes pas de donativo
Tu devras dormir sous un pin
Sous un pin
Tu devras payer le menu du pèlerin
Le menu du pèlerin
Te donne un gros coup dans le portefeuille
Dans le portefeuille
Je donnerai, je donnerai, je donnerai

(Refrain)

À dix heures de la nuit
À dix heures de la nuit
Les lumières se ferment et mes oreilles souffrent
Mes oreilles souffrent
Et pas même les bouchons n’arrêtent les sons
Ce sont les ronflements des pèlerins
Fatigués du chemin
Fatigués du chemin
Je ne dormirai pas, je ne dormirai pas, je ne dormirai pas

(Refrain)

En arrivant à Compostelle
En arrivant à Compostelle
Tu te souviens de tout ce que tu as vécu
De tout ce que tu as vécu
Avec beaucoup d’autres pèlerins

Bon chemin, bon chemin, bon chemin!

Pour être pèlerin
Pour être pèlerin
Il faut de bons souliers
Il faut de bons souliers et marcher et marcher
Jusqu’à la fin du chemin
Jusqu’à la fin du chemin
Par les sentiers et détours
Jusqu’à la fin du chemin
Je marcherai, je marcherai, je marcherai

Refrain
Pèlerins (x4)

Mes pieds sont en train de me tuer
Mes pieds sont en train de me tuer
Et j’ai une ampoule
Que je suis en train de soigner
Que je suis en train de soigner avec du betadine
Et qui me va de ciné, l’alcool de romero
Et l’ibuprofène
Et l’ibuprofène
Je me soignerai, je me soignerai, je me soignerai

(Refrain)

Si tu ne donnes pas de donativo
Si tu ne donnes pas de donativo
Tu devras dormir sous un pin
Sous un pin
Tu devras payer le menu du pèlerin
Le menu du pèlerin
Te donne un gros coup dans le portefeuille
Dans le portefeuille
Je donnerai, je donnerai, je donnerai

(Refrain)

À dix heures de la nuit
À dix heures de la nuit
Les lumières se ferment et mes oreilles souffrent
Mes oreilles souffrent
Et pas même les bouchons n’arrêtent les sons
Ce sont les ronflements des pèlerins
Fatigués du chemin
Fatigués du chemin
Je ne dormirai pas, je ne dormirai pas, je ne dormirai pas

(Refrain)

En arrivant à Compostelle
En arrivant à Compostelle
Tu te souviens de tout ce que tu as vécu
De tout ce que tu as vécu
Avec beaucoup d’autres pèlerins
Bon chemin, bon chemin, bon chemin!

Advertisements

About eblogdepedro

imparable; con mucho sentimiento; aviación; persigo sueños hasta hacerlos realidad; outdoors&music; en bici por la vida; me encanta besarte; Mallorca; http://eblogdepedro.wordpress.com
This entry was posted in INFO, MULTIMEDIA and tagged , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s